QUE SONT LES DROITS À L'IDENTITÉ ?

“C’est en enregistrant sa naissance que la société reconnaît pour la première fois l’existence et l’identité d’un enfant. Le droit d’être reconnu comme une personne par la loi est crucial pour bénéficier d’une protection tout au long de la vie et constitue une condition préalable à l’exercice de tous les autres droits” (UNICEF, 2019)







Les droits à l’identité comprennent entre autres, le droit d’être enregistré à la naissance et d’avoir la preuve de cet enregistrement, tel qu’un acte de naissance. Ils incluent également le droit d’avoir une nationalité, un nom et de connaître ses relations familiales.

QUE SIGNIFIE « RELATIONS FAMILIALES » ?

Chaque personne a sa propre histoire familiale – génétique, gestationnelle, sociale et juridique – qui contribue à son identité et a un impact sur sa vie et ses descendants.







Les relations familiales étroitement liées à cette histoire, marquée par la continuité ou la séparation, incluent les parents biologiques, les donneurs de gamètes, les frères et sœurs, les grands-parents et autres. En d’autres termes, chaque enfant a le droit de connaître ses origines.

Copyright © Child Identity Protection 2021. All Rights Reserved.

Search